ACCUEIL

Le Patron !

Le 25° Rallye Aéro France est parti ce samedi 8 juin, de Colmar, à destination de la Russie.
Voici les premières lignes écrites par le « staff presse » et transmises pour être publiées.
Vous pourrez retrouver ici, quotidiennement, un résumé de la journée . . .

Jean Michel COLLINEAU

Samedi 8 juin 2019

De l’Atlantique à l’Oural. La 25éme édition du Rallye Aéro France a pris son envol aujourd’hui (parmi les plus éloignés d’Ekaterinbourg, des équipages d’Ancenis ou de l’Ile d’Yeu). Le terrain de ralliement des 18 équipages, Colmar. 41 participants heureux de se retrouver – des habitués et des nouveaux.
13 h, briefing météo, consignes au départ et en route. 14 h, décollage. Une belle météo, après la tempête d’hier. Quelques cumulus épars et un vent très favorable de 25 à 30 Kt en secteur arrière. Les planeurs allemands étaient de sortie aussi. Il a fallu se montrer vigilant et se tenir à l’écart de leurs volutes majestueuses. Sur une grande partie du parcours, ils ont été nos voisins des cieux.
Langen Information nous a suivis, après l’Information de Strasbourg, jusqu’à Dresde. Nous sommes ravis de cette première journée. Remerciements pour l’accueil à Colmar et l’efficacité du service au sol comme en vol. Demain une longue journée de Dresde à Tallin : traversée de la Pologne et des 3 pays baltes.

Dimanche 9 juin 2019

Deux étapes occupent la journée : traversée de la Pologne pour la Lituanie à Kaunas le matin et des trois pays baltes jusqu’à Tallin en Lettonie l’après-midi. Pour les plus lents, près de 7 heures de navigation. L’Information de Langen nous accompagne de Dresde jusqu’à la frontière où nous basculons sur Poznan Information. Un équipage a pris soin de saluer les contrôleurs par un bonjour (et un au revoir) en polonais. Les avions s’étagent du FL55 au FL95 en raison des vents favorables en altitude. Le Contrôle nous fait dévier légèrement au nord de notre route à cause de zones restreintes actives. Les paysages surprennent par la multiplicité des étangs minuscules et des lacs étendus logés dans un espace rural. Des couleurs d’un bleu sombre – le ciel en reflet dans l’eau – alternent avec le vert clair des terres. Au-dessus de nous, quelques cirrus déploient leurs filaments blancs. Arrivée à Kaunas, première étape, refueling efficace et halte sandwich. Départ vers le nord avec la succession des SIV et des points de reports IFR en guise de plans de vol. Des bois et des forêts recouvrent le sol rayés de layons, que nous distinguons, ou de tracés rectilignes en terre. Les reliefs sont peu élevés et laissent deviner la rotondité de la terre. Enfin, la mer Baltique, à notre gauche, fait son apparition. Atterissage à Tallinn sur le terrain international. Un restaurant est bienvenu le soir. Demain, visite de la ville avec une guide francophone. En attendant, repos des équipages.